Stratosphere2020 FR

From wiki
Jump to: navigation, search


Blogs Vidéo À propos [Wiki] anglais


Stratosphere logo.png Stratosphère 2020
Événement en ligne du gouvernement du Canada sur le Nuage et les DevOps




Survol
Établir des liens, partager, et apprenez-en de vos pairs

Cette année, nous passons en ligne pour vous offrir Stratosphère 2020. Joignez-vous à nous les 6 et 7 octobre pour découvrir ce que vos collègues de partout au gouvernement du Canada font pour adopter des services infonuagiques et des méthodologies DevOps. L’événement de cette année présentera plus de 15 séances en petits groupes, diffusés en direct avec la possibilité de clavarder entre les présentateurs et les participants.

Voici certains des thèmes de cette année :

  • Modernisation et migration d’applications
  • Collaboration rendue possible grâce au nuage (Office 365)
  • GitOps/DevOps
  • Offrir des programmes et des services grâce au nuage
  • Démonstrations et tutoriels

Inscrivez-vous à Stratosphère 2020
En vous inscrivant, vous serez mis au courant des modifications à l’horaire et aux événements

Cette année, nous demandons aux participants de s’inscrire à la liste d’envoi de MailChimp. Grâce à cette liste, nous continuerons d’envoyer des mises à jour, des renseignements sur les modifications à l’horaire, et des mises à jour générales. Cette liste nous aidera aussi à prévoir et à planifier le nombre de participants.

YVous pouvez vous inscrire à la liste d’envoi ici


Étapes pour se préparer à l’événement

Nous nous réjouissons de votre participation à Stratosphère 2020. Pour vous aider à vous organiser, nous avons réuni les indispensables de la planification.

Avant l’événement

Prenez connaissance du contenu

Examinez l’horaire ci-dessus et décidez de la séance à laquelle vous voulez participer. Les discours et les séances sont diffusés en direct en fonction de l’horaire.

Vérifiez votre technologie

Google Chrome est le navigateur préférable pour la conférence. Vous regarderez en direct le clavardage est les séances à l’aide de votre ordinateur, et vous y participerez. Nous recommandons d’opter pour le visionnement plein écran sur un ordinateur portable ou un ordinateur fixe, quoique vous pouvez vous joindre à la séance sur votre téléphone ou votre tablette à l’aide de votre application YouTube. Assurez-vous de pouvoir accéder à la chaîne Stratosphere sur YouTube.

Clavardage

Chaque séance diffusée en direct comprendra une séance de clavardage. Le présentateur fera partie de cette séance de clavardage. Les participants peuvent poser des questions au présentateur et à ses pairs. Afin de participer à la séance de clavardage en direct, vous devez avoir un compte YouTube (Google). Il est recommandé de faire l’essai de votre compte avant l’événement.

Médias sociaux

Suivez le compte @stratospheregc sur Twitter afin de consulter les dernières mises à jour et modifications.

À quoi s’attendre le jour de la séance

Choisissez une séance

Passez au calendrier de l’événement, trouvez les séances auxquelles vous souhaitez participer, puis cliquez « Joindre la séance ». Veuillez noter que le décompte commencera 2 minutes avant le début de la diffusion en direct.

Participez à la conversation

questions au présentateur et à ses pairs. Afin de participer à la séance de clavardage en direct, vous devez avoir un compte YouTube (Google).

Média social

Utilisez le mot-clic #stratosgc. Suivez notre compte Use the #stratosgc hashtag. Follow our @stratospheregc sur twitter.


Horaire

Toutes les séances seront présentées sur YouTube. Les séances sont diffusées en direct en fonction de l’horaire ci-dessous, et la séance de clavardage en direct commencera au même moment. Si vous souhaitez participer à la séance de clavardage en direct, vous devez créer un compte gratuit sur YouTube. Si vous avez déjà un compte Google, vous pouvez utiliser ce compte pour vous connecter. Nous vous recommandons de prendre connaissance de nos astuces pour profiter au maximum de votre expérience Stratosphère dans les jours précédant l’événement pour veiller à ce que la technologie soit compatible.


Jour 1 – Le 6 octobre 2020


Discours d’ouverture et coup d’envoi [Joindre la séance]
October 6th 12h45 to 13h15
Greg Fergus, Secrétaire parlementaire du président du Conseil du Trésor et de la ministre du Gouvernement numérique
Paul Wagner, Dirigeant principal de la technologie pour le the Gouvernement du Canada
25 minutes, Bilingual
TBD


Séance 1A : Voyage DevOps: sur l'ingénierie d'une case à cocher [Joindre la séance]
Le 6 octobre, de 13 h 15 à 14 h 15
Jayson McIntosh, Omar Nasr
Emploi et Développement social Canada
55 minutes, anglais
Détails à venir sous peu

Blogue : https://sara-sabr.github.io/ITStrategy/2020/05/20/Team-Topologies-Whitelisting-app.html.md
Présentation : https://sara-sabr.github.io/ITStrategy/presentation.html?markdown=en/2020-06-03-Whitelist-Showcase


Séance 1B : Voyage à travers les nuages par bateau, voiture, train, et avion – Partie 2 : Nous décollons! [Joindre la séance]
Le 6 octobre, de 13 h 15 à 14 h 15
Kofi Arthiabah, Joyce Lee
Transports Canada
55 minutes, anglais
Il s’agit de la deuxième partie de notre histoire thématique de style film « Voyage à travers les nuages : Phase de décollage ». Nous discutons de l’adoption du nuage, de la migration de la charge de travail, du lancement d’une application protégée B (avant l’Activation et défense du nuage sécurisé [ADNS]), de partenariats, de la prise de risques, de l’automatisation ainsi que du partage de Microsoft 365 et de Microsoft Teams. La COVID est un moteur – il a pensé à tout. Joignez-vous à nous pour en apprendre sur des sujets qui vont vous tenir au bout de votre chaise.


Séance 2A : Calculs de haute performance dans le nuage [Joindre la séance]
Le 6 octobre, de 14 h 15 à 14 h 45
Greg Cormier
Ministère des Pêches et Océans Canada
25 minutes, anglais
Le calcul de haute performance (CHP) alimente la recherche scientifique qui éclaire les politiques publiques et qui a des incidences sur la vie des Canadiens. Les scientifiques cherchent chaque capacité croissante de calcul et de stockage à des fins d’analyse et de modélisation. Tirez des leçons de l’expérience du ministère des Pêches et des Océans avec le CHP sur Azure.


Séance 2B : Adoption d’agile, de DevOps et du nuage [Joindre la séance]
Le 6 octobre, de 14 h 15 à 14 h 45
Paul Girard, Sevac Eskibashian
Secrétariat du Conseil du Trésor
25 minutes, anglais
Comment l’organisation de TI du SCT est-elle passée d’une organisation en retard en matière de technologie à un chef de file en la matière? Cette séance racontera l’histoire de la façon dont les autres ministères peuvent tirer parti de certaines des leçons que le SCT a tirées.


Séance 3A : Offre de services infonuagiques et migration de la charge de travail à ISDE [Joindre la séance]
Le 6 octobre, de 14 h 45 à 15 h 15
Houda Hamdane, Artur Przybylo
Innovation, Sciences et Développement économique
25 minutes, bilingue
ISDE a lancé une initiative de migration de la charge de travail (MCT) et de transformation dans le but de moderniser sa charge de travail et de passer au nuage. L’initiative est importante, et ses effets sur la façon dont ISDE fournit ses services sont considérables. Par conséquent, il faut adopter une stratégie d’informatique en nuage claire, et bien comprendre les services et les pratiques du service d’informatique en nuage qui serviront aux migrations. La présentation portera sur la façon dont ISDE organise ses services d’informatique en nuage pour réaliser les migrations vers le nuage de façon efficace.


Séance 3B : Intégrer les applications personnalisées à Microsoft Teams pour assurer l’interopérabilité des systèmes sur place [Joindre la séance]
Le 6 octobre, de 14 h 45 à 15 h 15
Chang Shu
Services publics et Approvisionnement Canada
25 minutes, anglais
Microsoft Teams est rapidement devenue l’application de collaboration et de travail d’équipe par excellence. Les utilisateurs peuvent ajouter, personnaliser, et trouver tout ce dont ils ont besoin à un seul endroit sans devoir naviguer ailleurs. Les applications personnalisées hébergées dans un environnement infonuagique peuvent interagir avec les systèmes sur place par l’intermédiaire des API. Les applications personnalisées peuvent être intégrées davantage à Teams ou à d’autres composantes de M365 afin d’exposer les données et les fonctionnalités des systèmes sur place. L’intégration d’applications et de services personnalisés à la plateforme Teams peut accroître la productivité, offrir un objectif, et accroître la collaboration. La présentation comprend les parties suivantes :
  • 1. L’interopérabilité entre les solutions fondées sur SaaS et les ressources internes du GC conformément à la norme de sécurité.
  • 2. Exposer les données sur place et la logique opérationnelle par l’entremise des API.
  • 3. Héberger une application personnalisée sur Azure.
  • 4. Intégrer une application personnalisée avec Teams.
  • 5. Démonstration en direct pour montrer comment elle fonctionne



Séance 3C : Évaluer le verrouillage technique [Joindre la séance]
Le 6 octobre, de 15 h 45 à 16 h 15
Scott Levac
Secrétariat du Conseil du Trésor
25 minutes, bilingue
Puisque le GC dépend de plus en plus des services offerts sur une base commerciale, le risque de non-réversibilité

préoccupe l’esprit des ministères. Toutefois, il convient d’adopter une perspective équilibrée et de bien évaluer le risque de blocage par rapport aux occasions obtenues en cas d’utilisation de modèles en tant que service.
La technologie de l’information est devenue de plus en plus banalisée. Les modèles en tant que services et le nuage public sont à l’avant-plan de cette banalisation. L’utilisation de ces services pour moderniser les portefeuilles d’application et les technologies à risque appelle à l’augmentation du recours à des fournisseurs de services privés. Avec elle vient la peur du blocage. La non-réversibilité n’est pas propre à l’infonuagique. Depuis des années, le GC gère des stratégies de sortie d’une variété de technologies, comme un ordinateur central, des centres de données, des systèmes d’exploitation, des bases de données et des systèmes de Planification des ressources de l’entreprise, pour ne nommer que ceux-là. Comme ce guide vous le montrera, la décision à adopter une technologie et le moment de sortir ne doivent pas être influencés par la peur et le risque à eux seuls, mais doivent être évalués par rapport aux occasions à obtenir. Les lignes directrices du SCT se trouvent ici : https://wiki.gccollab.ca/images/5/52/02_-_Lockin_FR.pdf

https://wiki.gccollab.ca/images/5/52/02_-_Lockin_EN.pdf




Jour 2 – Le 7 octobre 2020


Programme de modernisation des applications [Joindre la séance]
Le 7 octobre, de 12 h 45 à 13 h 45
Dominique Jean-Noel
25 minutes, English


Séance 4A : « Bonjour, le monde Protégé B » [Joindre la séance]
Le 7 octobre, de 13 h 15 à 13 h 45
Gray O'Byrne
Secrétariat du Conseil du Trésor
25 minutes, anglais
Exercice de réflexion : Combien vous en coûterait-il de mettre sur pied, au gouvernement, une page Web minimale ayant été « approuvée » dans le but de recueillir des renseignements personnels? Autrement dit, quel est le prix d’un site gouvernemental qui ne dit que : « Bonjour, le monde », mais qui est passé par tous les processus de formalités administratives, de conception de l’infrastructure, et d’approbation de la collecte de renseignements « Protégés B »? Pour notre petit projet, nous estimons le prix à plus de 500 000 $… et nous n’avons pas terminé. Il s’agit malheureusement d’un fardeau insurmontable en ce qui concerne les projets expérimentaux qui limitera grandement l’innovation au GC s’il persiste.


Séance 4B : Conception en vue de l’automatisation [Joindre la séance]
Le 7 octobre, de 13 h 15 à 13 h 45
Mike Williamson
Secrétariat du Conseil du Trésor
55 minutes, anglais
Le [projet de cybersuivi] du SCT balayera le Web et les paramètres de sécurité des courriels pour automatiser la conformité. De façon plus générale, l’automatisation de la conformité requiert plus que des paramètres de TLS et de DNS pour pouvoir l’observer. L’inspection de la programmation de tout ce qui se trouve entre le flux de travail et l’infrastructure en passant par l’exécution des systèmes doit être possible. Cette discussion portera sur les travaux que réalise [Cyber SCT] pour concevoir les systèmes d’une façon qui permet l’analyse automatisée et jeter les bases de la conformité automatisée.



Séance 5A : Une approche de « nuage horizontal » mettant à profit une technologie géospatiale de pointe peut-elle révolutionner la façon dont les ministères et organismes répondront aux situations d’urgence futures? [Joindre la séance]
Le 7 octobre, de 13 h à 45 14 h 15
Janice Sharpe, Executive Director, FGP. & Chris Melnick-MacDonald, Enterprise Architect, COVID-19 Cloud, FGP
Ressources naturelles Canada
25 minutes, anglais
L’apparition soudaine de la pandémie de COVID-19 au Canada ainsi que la nécessité cruciale que le public prenne conscience de son environnement ont rassemblé plusieurs ministères dans une obligation urgente et partagée de trouver une façon de créer et d’offrir des données et des renseignements clés aux décideurs et au public. En moins de 72 heures après la demande d’adopter un environnement infonuagique partagé, l’équipe de la plateforme géospatiale fédérale de Ressources naturelles Canada (RNCan) a déployé un nuage intergouvernemental horizontal adapté aux activités géospatiales qui offrent à l’Agence de la santé publique du Canada, à Statistique Canada et à RNCan, ainsi qu’aux partenaires provinciaux, territoriaux et du secteur privé, un environnement partagé pour la consolidation rapide de données clés. Il a servi à créer des données interactives et des tableaux de bord situationnels visant à éclairer la crise en cours. Les cartes et les tableaux de bord en ligne, mis à jour toutes les 12 heures, sont accessibles au public sur le site Web de l’ASPC, et servent aux séances d’information quotidienne avec l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, la Dr Tam.


Le déploiement rapide et agile et le succès marqué du nuage horizontal sur la COVID-19 témoignent du potentiel réel d’une plateforme infonuagique ouverte et horizontale au moment de travailler avec les autres compétences. D’un point de vue géospatial, le nuage sur la COVID-19 démontre clairement comment le gouvernement fédéral peut travailler de façon efficace au-delà des frontières des ministères et des compétences, et répondre à une crise rapidement. Dans le cadre de cette présentation, nous expliquerons comment une approche infonuagique horizontale qui met à profit des renseignements géospatiaux de pointe peut révolutionner la façon dont les ministères et organismes répondront aux futures situations d’urgence : comment la collaboration a été formée et gouvernée, quelles technologies ont été mises en place, comment les données ont été façonnées et présentées, et les résultats principaux de cette collaboration très réussie.


Séance 6A : De la recherche sur les systèmes de communication à la santé publique : passer au nuage pour aborder la question de la COVID-19 [Joindre la séance]
Le 7 octobre, de 14 h 15 à 15 h 15
Neil O'Brien, Sarah Dumoulin
Centre de recherches sur les communications
55 minutes, English
Le [domaine de recherche virtuel (DRV)] du Centre de recherches sur les communications (CRC) est un environnement infonuagique de traitement et de recherche de données. L’équipe de la science des données du CRC travaille dans le DRV sur des problèmes de mégadonnées relatifs aux télécommunications sans fil. Lorsque la pandémie a frappé, le CRC a pu rapidement faire volte-face et transformer la recherche et les ensembles de données afin d’étudier et de mesurer les paramètres de mobilité pour l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC). Apprenez comment le DRV et l’accès à de centaines de téraoctets de données de télécommunication anonymes ont donné la possibilité au CRC d’aider l’ASPC à comprendre comment les Canadiens s’isolaient.


Séance 6B : DAaaS : Analyse des données en tant que service au moyen de technologies CNCF [Joindre la séance]
Le 7 octobre, de 14 h 15 à 14 h 45
William Hearn, Zachary Seguin
Statistique Canada
25 minutes, anglais
En réponse à la COVID-19, Statistique Canada a rapidement élaboré sa plateforme d’analyse de données en tant que service grâce à Kubernetes, à CNCF, à Kubeflow et à d’autres technologies infonuagiques afin d’habiliter les scientifiques des données du ministère dans une partie isolée de notre infrastructure infonuagique publique. Mise au point en toute transparence sur GitHub, cette discussion porte sur les technologies, les processus, et les leçons tirées quant au fait de régler rapidement une difficulté. L’environnement est entièrement automatisé au moyen de Terraform pour l’infrastructure en tant que code, et des actions de GitHub pour l’IC/DC. (https://github.com/StatCan/daaas)



Séance 7A : Apprendre des échecs tout en innovant [Joindre la séance]
Le 7 octobre, de 14 h 45 à 15 h 15
William Hearn, Zachary Seguin
Statistique Canada
25 minutes, anglais
La technologie infonuagique évolue rapidement, et s’accompagne de possibilités plus importantes d’échouer, qu’elle soit menée par les humains, par un système, ou les deux. Cette discussion traite de certains des différents échecs que l’équipe de la [Plateforme infonuagique] de Statistique Canada a connu alors qu’elle concevait une plateforme basée sur Kubernetes, CNCF et d’autres technologies à source ouverte, et grandir en tant qu’équipe. Sur le plan humain, nous mettrons l’accent sur la façon dont les erreurs peuvent facilement survenir, et comment nous pouvons en tirer des leçons pour les empêcher de se reproduire. Sur le plan du système, nous discuterons de la façon de cerner le problème et de travailler avec la communauté pour trouver une solution.


Séance 7B : Espace d’analyses avancées : Déployer rapidement des capacités de science des données dans le nuage [Joindre la séance]
Le 7 octobre, de 14 h 45 à 15 h 15
Brendan Gadd, Christian Ritter
Statistique Canada
25 minutes, anglais
Nous souhaitons vous raconter comment nous avons rapidement déployé une plateforme d’analyse moderne et ouverte dans le contexte de la pandémie de COVID-19. Grâce à une combinaison de la plateforme en tant que service d’Azure et d’une technologie à source ouverte, nous avons pu renforcer la capacité fondamentale d’analyse et de collaboration, accessible à partir de l’équipement à domicile, pour nos scientifiques des données en 15 jours ouvrables.

Nous traiterons de sujets tels que :

  • Le partenariat : Établir une équipe interdisciplinaire dans l’ensemble de l’organisation dans le but de contribuer directement à la plateforme.
  • Les services Azure : Comment nous avons mis à profit les services en nuage pour activer l’authentification des utilisateurs internes et externes dans l’ensemble des composantes vaguement couplées.
  • Processus : méthodologie agile légère, travailler en toute transparence, et mettre à profit GitHub pour la gestion du dépôt et l’IC/DC.
  • Outil : Certains des outils et des services ouverts que nous avons mis sur pied et qui donnent aux scientifiques un accès rapide à des calculs automatiquement mises à l’échelle, à des services de stockage, et à des composantes spécialisées (p. ex., cartes graphiques).
  • Exemple d’un cas d’utilisation : Démontrer un produit réel de science des données créé au moyen de notre Espace d’analyse avancées.


Séance 8A : Incorporer le nord – Comment se sont mobilisés les fonctionnaires du GC – à partir de la base [Joindre la séance]
Le 7 octobre, de 15 h 15 à 15 h 45
John Bain
Services partagés Canada
25 minutes, anglais
Comment le groupe s’est formé au moyen d’applications infonuagiques.

Comment nous nous organisons et collaborons grâce à des applications infonuagiques. Comment nous utilisons les plateformes de médias sociaux pour faire passer nos messages. Comment nous avons nous-mêmes acheté notre propre infrastructure. Ce que nous essayons de faire relativement au repliement des protéines et à notre message de recrutement.


Séance 8B : Adoption du nuage : Réalisations et leçons tirées [Joindre la séance]
Le 7 octobre, de 15 h 15 à 15 h 45
Ari Rizvi, Scott Levac
Services partagés Canada et Secrétariat du Conseil du Trésor
25 minutes, bilingue
Discuter des réalisations quant à l’adoption du nuage dans l’ensemble du GC (courtage, apport, vérification, accélérateurs, et ainsi de suite) et des leçons tirées.


Séance 9A : Essai de la conformité de la zone de chute et protections d’Azure [Joindre la séance]
Le 7 octobre, de 15 h 45 à 16 h 15
Gerald Hill, Tarek Ali
Services partagés Canada
25 minutes, anglais
La première partie consistera à présenter la zone de chute d’Azure, élaborée par SPC pour le GC. Ce qui a été fait, quels étaient les besoins, les difficultés, et les pistes à explorer. La deuxième partie servira à faire la démonstration de l’outil de conformité des protections.


Séance 9B : Promouvoir le changement sans relâche [Joindre la séance]
Le 7 octobre, de 15 h 45 à 16 h 15
Keith Colbourne
fellow de Code for Canada
25 minutes, anglais
L’adoption du nuage est nécessairement un chemin vers le changement. Les percées technologiques ne sont pas le seul domaine de notre travail qui changent. Dans l’ensemble du gouvernement, de plus en plus de ministères et d’équipes adoptent une approche multidisciplinaire, s’éloignent des projets au profit des produits, et reconnaissent l’importance de mener des recherches avec les utilisateurs pour prendre des décisions axées sur les données.


Un élément clé du changement de notre travail est le fait que notre travail est axé sur les résultats plutôt que sur les extrants d’équipe. Cette discussion portera expressément sur la visualisation de produits et sur la façon dont notre équipe de Code for Canada et de Transports Canada ont conçu une vision quant au travail en cours qui vise à transformer le processus de certification des gens de mer dans ce but d’atteindre des résultats positifs.





About[edit | edit source]

This site is maintained by the Core Technologies team at the Treasury Board of Canada Secretariat, Office of the Chief Information Officer