DCN Blogues/Blogue de Washington

From wiki
Jump to: navigation, search



DCD Wiki Banner.png




 Une semaine de collaboration à Washington 
 Heather Laird / L'équipe partenariats stratégiques / Le 27 juin 2018
 Lecture de 12 minutes


Le 15 mai, le United States Digital Service (USDS) a accueilli ses homologues du Nord qui travaillent à la Division de la collaboration numérique du gouvernement du Canada.


Ces fonctionnaires créent une fonction publique collaborative unique et encouragent l’adoption de nouvelles façons de travailler dans un environnement numérique ouvert et transparent. Heather Laird et Christopher Allison se sont rendus à l’administration centrale du USDS, et ont discuté de leur travail axé sur la création d’un espace de travail numérique ouvert et accessible, et d’un outil de collaboration pour les équipes qui se conforment aux exigences de conservation des dossiers du gouvernement et qui offrent un soutien multilingue. Le personnel du USDS a interrogé nos visiteurs sur leur utilisation des interfaces de programmation d’applications (API) et sur les efforts à portée plus large visant à modifier les comportements en matière d’adoption des technologies au sein du gouvernement.


Même si le Canada et les États-Unis sont des alliés et des amis de longue date, et qu’ils comptent de nombreuses valeurs et priorités en commun, leur prestation de services a ses propres enjeux, et notre discussion nous a permis de mieux comprendre les aspects parallèles de notre travail.

Outils pour réussir

Les gens que nous servons sont peut-être différents, mais les outils nécessaires pour aider les fonctionnaires à faire de l’excellent travail sont souvent les mêmes. La nécessité de sondages, d’espaces pour les groupes de travail spéciaux et d’outils de consultation, de messagerie instantanée, de clavardage en équipe et de partage de documents qui respectent les normes du gouvernement semble plus ou moins universelle. Les outils commerciaux permettent d’accomplir de nombreuses choses, mais les outils libres peuvent être modifiés en tout temps pour répondre aux exigences législatives et réglementaires des gouvernements en place.

Nos questions

  • À quoi les gouvernements du monde entier pourraient-ils ressembler s’ils
mettaient en place des outils libres qui répondent aux besoins de leurs
employés?
  • Pourrions‑nous adapter les produits libres qui ont déjà été mis en place pour
obtenir des outils à la fois formidables et accessibles?
  • Pourrions-nous mieux comprendre nos besoins et créer de meilleures
spécifications lorsque nous achèterons des outils?
  • Quels sont les avantages et les inconvénients des solutions libres et
propriétaires qui sont conçues pour différents cas d’utilisation?
  • De quelle façon d’autres groupes qui travaillent au service du public pourraient
ils également les utiliser?
  • Comment pouvons-nous décentraliser et établir des processus pour appuyer
des projets à source ouverte dans l’intérêt du public du monde entier, et investir
dans ceux-ci?


Partager la sauce secrèt

La Division de la collaboration numérique, aux côtés de partenaires, a déjà créé des outils qui peuvent être utilisés ou copiés-collés dans une nouvelle version dès maintenant et en toute liberté.

  • Messagerie instantanée
- S’appuie sur RocketChat
- Essayez Message Collab
  • Tableaux de projet
- s’appuie sur Wekan
- Essayez Kanban Collab
  • Authentification
- s’appuie sur Python Django
- Essayez Compte Collab


La Division de la collaboration numérique explore la façon dont ces outils peuvent être liés aux services créés aux États-Unis, tels que:

  • Vets.gov
  • Certify.sba.gov
  • Move.mil
  • Login.gov
  • Data.gov
  • Pulse.cio.gov
  • Digital.gov
  • Challenge.gov


Tout groupe peut se joindre à l’instance du gouvernement du Canada (sur invitation, pour l’instant) ou adapter les outils libres de façon indépendante. Le gouvernement américain utilise déjà certains de ces outils libres, et nous investissons tous les deux dans leur amélioration.

Nos questions

  • Qui d’autre pourrait profiter de ces outils?
  • Comment pouvons-nous améliorer l’adoption par les utilisateurs?
  • Au besoin, comment pouvons-nous élargir l’approbation de ces outils pour les
employés du gouvernement travaillant dans différentes administrations?
  • Bien que ces outils soient formidables, comment pouvons-nous les utiliser pour
présenter des faits?
  • Comment pouvons-nous obtenir de la rétroaction en vue de les améliorer?
  • De quelle façon pouvons-nous mettre ces outils entre les mains de tous les
fonctionnaires lorsqu’ils commencent un nouvel emploi?
  • Comment le gouvernement peut-il promouvoir l’adoption élargie des API,
comme le USDS l’a fait pour l’accès aux données sur la santé?


Le plus grand bien!

Les outils font partie de l’histoire, mais ce qui importe en définitive, c’est la mission. Il s’avère que des collègues des gouvernements canadien et américain travaillent à soutenir les anciens combattants, à rationaliser le processus d’immigration, à donner aux citoyens et aux professionnels de la santé un meilleur accès à l’information sur les soins de santé, et bien plus encore.

Nos questions

  • Comment pouvons-nous apprendre les uns des autres pour éviter de faire les
mêmes erreurs?
  • Comment pouvons-nous adopter des solutions élaborées par différents
gouvernements pour aller de l’avant?
  • Comment pouvons-nous tirer des leçons des missions réussies pour améliorer
les services, et modifier les outils et les processus liés aux ressources
humaines et à l’intégration, ainsi que d’autres processus gouvernementaux, en
vue de faciliter les choses pour l’avenir?


Quelles sont les étapes suivantes?

Une invitation ouverte à visiter le Canada et les bureaux de la Division de la collaboration numérique. Son adresse courriel au @derek.alton ou derek.alton@tbs-sct.gc.ca.

Les Canadiens qui souhaitent visiter le USDS et en apprendre davantage sur nos projets peuvent communiquer avec Cyrus Sethna par l’intermédiaire de son compte Twitter (@c_sethna) ou de son adresse courriel (cyrus.l.sethna@omb.eop.gov).

Joignez-vous au Forum des partenaires pour le projet à source ouverte, dont l’objectif est de créer un espace de travail numérique ouvert et accessible, en communiquant avec Heather Laird par l’intermédiaire de son compte Twitter (@hslaird) ou de son adresse courriel (heather.laird@tbs-sct.gc.ca).

Voici qui participe à la conversation, pour n’en nommer que quelques-uns : @USDS @MattCutts @MarkLerner @Govloop @SteveRessler @OpenGovHub @OpenGovPartnership @LenaTrudeau @KellyOlson @PhilWenger @GrayBrooks @CDS @IRCC @18F @codeforDC @sunlightfoundation et bien d’autres.

Merci pour une semaine incroyable!

Veux plus de blogues? Abonnez-vous à l'infolettre DCN.